Arigato Tokyo - Part 1 (and Alex’s Mandolin Guitar Contest) // Arigato Tokyo - Première partie (et concours pour gagner la guitare d'Alex)

Voir plus bas pour la version francophone

 

Hey,

I hope you’re doing well! We left Narita Airport more than 10 hours ago and there are still 4 hours to go on this direct flight to Montreal. Feels like I’m back into what has been sort of my office for the past few weeks… This is the place where I share my thoughts with you. And I don’t know if it’s the altitude or the fact that we met many of you, older and younger friends, but I just feel very grateful and thankful for this meaningful connection we’ve been building over the past few weeks. I always love to read your reactions, especially last week, following our insane trip to Paris.

At first, I didn’t want to get back to this Air Canada situation but I kinda have to since the saga didn’t end as I came back from Paris, and instead kept going as I arrived in Tokyo and was the only one of four for whom the luggage hadn’t reached the land of the rising sun. Can you believe it?! I literally spent my entire 5 days there without my luggage; I picked it up at the airport while checking in to come back to Montreal…! I’m starting to think this is personal… Just unbelievable! 

I just watched the movie Hallelujah about Leonard Cohen, and it truly moved me a lot. I already was emotional, as we always are, especially Alex, after leaving the amazing and enigmatic city of Tokyo. Growing up near Montreal with a musician father, Cohen’s music was never really far, especially the song Hallelujah. To me, this song is one of the most powerful ones, connecting our daily struggles with the great beyond in such a holy fashion. It simply gives me shivers every time I hear it. 

And it’s kinda fascinating timing-wise. What has been a way too short trip to Tokyo turned out to have become one of the most important travels we did this year and got us to realize the extent of the importance the country has always had in our lives, mainly into Alex’s, and how I have never truly shared it with you. So I thought this moment was a perfect one for me to share how much Japan, its people, its unique culture, limitless passion, and all its paradoxes, shaped who Alex is today as a person and as an artist. Hallelujah!

Everything started back in 2007 as we were putting some of our new songs on MySpace, and to our own astonishment, started gathering some serious attention worldwide, simply out of this amazing, powerful, and brand-new medium; social media. Our connection within what became our new worldwide community started to not only widen itself but especially deepen itself as Alex started writing blogs, sharing his personal thoughts, struggles, dreams, and the frenzy of what it meant to be the lead singer of Your Favorite Enemies. As young North American and francophone artists, all we had in mind was to tour and make it in places like the US, the UK, Europe, and so on…! Asia had never been part of our thoughts, and nowhere near our never-established 5-year plan on how to conquer the world via MySpace and YouTube! :) 

It’s been like that until one day, a message came in from a lady living in Tokyo. In very good English, she shared how much Alex’s blogs, especially when he opened up about his personal depression and how he managed to navigate through those very dark and troubled waters, saved and changed her life. She then educated Alex on the back then unknown reality of the very high level of depressed people there was in Japan and how this country was number one when it came to people committing suicide. She then demanded if it was all right for her to translate Alex’s blogs in Japanese, and to share it onto her Myspace profile, because she thought it might do some good… A few weeks following this inspiring and generous endeavor, a group of Japanese friends decided to get together and pay for a plane ticket to Tokyo for Alex, in order to hang out, walk around the city, enjoy its incredible food, and beyond all, connect on a higher level. A thank you gesture that changed our lives forever…

Following this trip to Tokyo during the summer of 2007, Alex’s love and passion for Japan simply and understandably skyrocketed. He even made them a promise that he’d bring his band for concerts the following year, in 2008! In the meantime, we started translating everything we were doing into Japanese, and through several trips of Alex’s new friends to Montreal, learned about a rich and unique culture we all had no idea about. It was incredible! I will always remember this afternoon in mid-February 2008, as Alex was running on a treadmill, when I rushed toward his home, got in without knocking, and started to scream “We’re going to Japan with Simple Plan!!!!!” I almost killed Alex as he fell off the treadmill, but we then started to hug and jump around since this was just the best thing in the world for us at that point! We had to get ready for the two greatest music conferences in North America back then which were Canadian Music Week in Toronto, Canada, and South By Southwest in Austin, Texas in March, then shows in Tokyo, Osaka, and Nagoya in May. Alex’s promise made a year earlier to his close Japanese friends had just materialized itself and in grand fashion! 

What happened in Japan during this tour changed our lives and us forever. Alex invited as many Montreal friends as he could, and we ended up being 18 people on that Japan tour! The tour promoter fainted when I told him that! He said it was the first time he encountered such a thing in 20 years! Well, “This is Alex’s style”, I told him! We might be 20 next time! :) Meet & greets were organized after every concert, and we spent countless hours sharing and making new friends night after night. The music composer for the Final Fantasy video game came to me one night saying he’d like to work with us on an original soundtrack for the next video game series called Dissidia: Final Fantasy. This was close to too much! The following year, the video game came out and was our landmark in Japan, leading us to a record deal with one of the oldest Japanese labels, King Records, and a publishing deal with one of the biggest Japanese entertainment companies, Avex! MySpace’s motto “A Place For Friends” was taken really seriously as we were reaching crazy levels…!

It’s through those very singular and rich relationships that Alex has been able to go through the hardest decade of our lives, which also gave birth to the making of the albums Between Illness and MigrationTokyo Sessions and also where we first launched Alex Henry Foster’s first solo album Windows in the Sky in November 2018. Now that the table is set around Alex’s and Your Favorite Enemies’ story in Japan, I’ll take the time to share on a deeper level about it all next week about how, following the suicide of a friend of Alex who lived in Tokyo, meeting his parents truly transformed Alex and us all afterwards… 

Arigato! 

 

IMPORTANT - ALEX'S MANDOLIN DRAW

Can’t wait to see you all on January 14th! Take good care of yourself in the meantime!!! 

Be great to one another! 

Your Host and Friend, 
Jeff 

-------------------------------------

VERSION FRANCOPHONE

Salut,

J'espère que tu vas bien ! Nous avons quitté l'aéroport de Narita il y a plus de 10 heures et il reste encore 4 heures à faire sur ce vol direct vers Montréal. J'ai l'impression d'être de retour dans ce qui a été en quelque sorte mon bureau ces dernières semaines… C'est l'endroit où je partage mes réflexions avec vous tous. Et je ne sais pas si c'est l'altitude ou le fait que nous avons rencontré beaucoup d'entre vous, des amis de longues dates et de nouveaux amis, mais je me sens très reconnaissant de cette connexion significative que nous avons construite au cours des dernières semaines. J'aime toujours lire vos réactions, surtout la semaine dernière, suite à notre voyage fou à Paris.

Au début, je ne voulais pas revenir sur cette situation d'Air Canada mais je dois le faire puisque la saga ne s'est pas terminée à mon retour de Paris, et a plutôt continué à mon arrivée à Tokyo et j'étais le seul des quatre dont les bagages n'avaient pas atteint le pays du soleil levant. Peux-tu le croire ?! J'ai littéralement passé mes 5 jours entiers là-bas sans mes bagages ; Je les ai récupérés à l'aéroport lors de l'enregistrement pour revenir à Montréal…! Je commence à penser que c'est personnel… Juste incroyable !

Je viens de regarder le film Hallelujah sur Leonard Cohen, et ça m'a vraiment beaucoup ému. J'étais déjà rempli d'émotions, comme nous le sommes toujours, surtout Alex, après avoir quitté la ville étonnante et énigmatique de Tokyo. Ayant grandi près de Montréal avec un père musicien, la musique de Cohen n'a jamais été très loin, en particulier la chanson Hallelujah. Pour moi, cette chanson est l'une des plus puissantes, reliant nos luttes quotidiennes avec le grand au-delà d'une manière si sainte. Elle me donne simplement des frissons à chaque fois que je l'entends.

Et c'est assez fascinant en termes de timing. Ce qui a été un voyage bien trop court à Tokyo s'est avéré être l'un des voyages les plus importants que nous ayons faits cette année et nous a fait réaliser l'importance que le pays a toujours eue dans nos vies, principalement chez Alex, et comment je ne l'ai jamais vraiment partagé avec vous. J'ai donc pensé que ce moment était parfait pour partager à quel point le Japon, ses habitants, sa culture unique, sa passion sans limites et tous ses paradoxes, ont façonné qui est Alex aujourd'hui en tant que personne et en tant qu'artiste. Hallelujah !

Tout a commencé en 2007 alors que nous mettions certaines de nos nouvelles chansons sur MySpace, et à notre propre étonnement, avons commencé à attirer une attention sérieuse dans le monde entier, simplement à partir de ce média incroyable, puissant et tout nouveau ; le média social. Notre connexion au sein de ce qui est devenu notre nouvelle communauté mondiale a commencé non seulement à s'élargir, mais surtout à s'approfondir alors qu'Alex a commencé à écrire des blogs, partageant ses pensées personnelles, ses combats, ses rêves et la frénésie de ce que signifiait être le chanteur de Your Favorite Enemies. En tant que jeunes artistes nord-américains et francophones, tout ce que nous avions en tête, c'était de tourner et de réussir dans des endroits comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Europe, etc…! L'Asie n'avait jamais fait partie de nos pensées, et loin de notre plan quinquennal jamais établi sur la façon de conquérir le monde via MySpace et YouTube ! :)

C'était comme ça jusqu'au jour où un message est arrivé d'une fille vivant à Tokyo. Dans un très bon anglais, elle a partagé à quel point les blogs d'Alex, en particulier lorsqu'il a parlé de sa dépression personnelle et comment il a réussi à naviguer dans ces eaux très sombres et troubles, ont sauvé et changé sa vie. Elle a ensuite éduqué Alex sur la réalité alors inconnue du niveau très élevé de personnes dépressives au Japon et sur la façon dont ce pays était le numéro un en matière de suicide. Elle a alors demandé s'il était possible qu'elle traduise les blogs d'Alex en japonais, et de les partager sur son profil Myspace, car elle pensait que cela pourrait faire du bien… Quelques semaines après cette demande inspirante et généreuse, un groupe d'amis japonais a décidé de se réunir et de payer un billet d'avion pour Tokyo pour Alex, afin de sortir, de se promener dans la ville, de profiter de sa nourriture incroyable et, surtout, de connecter à un niveau supérieur. Un geste de remerciement qui a changé nos vies à jamais…

Suite à ce voyage à Tokyo durant l'été 2007, l'amour et la passion d'Alex pour le Japon ont simplement et naturellement monté en flèche. Il leur a même fait la promesse d'amener son groupe pour des concerts l'année suivante, en 2008 ! Entre-temps, nous avons commencé à traduire tout ce que nous faisions en japonais, et à travers plusieurs voyages des nouveaux amis d'Alex à Montréal, nous avons découvert une culture riche et unique dont nous n'avions tous aucune idée. C'était incroyable ! Je me souviendrai toujours de cet après-midi de la mi-février 2008, alors qu'Alex courait sur un tapis roulant, quand je me suis précipité vers chez lui, je suis entré sans frapper et j'ai commencé à crier "On va au Japon avec Simple Plan !!!!" J'ai failli tuer Alex alors qu'il tombait du tapis roulant, mais nous avons alors commencé à nous étreindre et à sauter de joie car c'était tout simplement la meilleure chose au monde pour nous à ce moment-là ! Nous devions nous préparer pour les deux plus grandes conférences musicales en Amérique du Nord à l'époque, à savoir la Semaine de la musique canadienne à Toronto, au Canada, et South By Southwest à Austin, au Texas, en mars, puis des concerts à Tokyo, Osaka et Nagoya en mai. La promesse d'Alex faite un an plus tôt à ses proches amis japonais venait de se concrétiser et de façon grandiose !

Ce qui s'est passé au Japon pendant cette tournée a changé nos vies et nous a transformé pour toujours. Alex a invité autant d'amis montréalais que possible, et nous avons fini par être 18 personnes sur cette tournée au Japon ! L'organisateur de la tournée s'est évanoui quand je lui ai dit ça ! Il a dit que c'était la première fois qu'il voyait une telle chose en 20 ans de carrière ! Eh bien, "C'est le style d'Alex", lui ai-je dit ! Nous serons peut-être 20 la prochaine fois ! :) Des Meet & Greet ont été organisés après chaque concert, et nous avons passé d'innombrables heures à partager et à nous faire de nouveaux amis soir après soir. Le compositeur de la musique du jeu vidéo Final Fantasy est venu me voir un soir en me disant qu'il aimerait travailler avec nous sur une bande originale pour la prochaine série de jeux vidéo intitulée Dissidia: Final Fantasy. C'était presque trop ! L'année suivante, le jeu vidéo est sorti et a été notre point marquant au Japon, nous menant à un contrat d'enregistrement avec l'un des plus anciens labels japonais, King Records, et à un contrat d'édition avec l'une des plus grandes sociétés de divertissement japonaises, Avex ! La devise de MySpace "A Place For Friends" (Un endroit pour des amis) a été prise très au sérieux car nous atteignions des niveaux hallucinants...!

C'est à travers ces relations très singulières et riches qu'Alex a pu traverser la décennie la plus difficile de nos vies, qui a également donné naissance à la réalisation des albums Between Illness and MigrationTokyo Sessions, et aussi où nous avons lancé le premier album solo d'Alex Henry Foster, Windows in the Sky, en novembre 2018. Maintenant que la table est mise autour de l'histoire d'Alex et de Your Favorite Enemies au Japon, je prendrai le temps de partager plus en profondeur la semaine prochaine sur comment, après le suicide d'un ami d'Alex qui vivait à Tokyo, la rencontre de ses parents a vraiment transformé Alex et nous tous par la suite…

Arigato! 

 

IMPORTANT
LE TIRAGE POUR LA GUITARE D'ALEX

Je suis impatient de vous retrouver tous le 14 janvier ! D'ici là, prends bien soin de toi !!!

Sois bon et généreux envers ton prochain !

Ton hôte et ami,
Jeff

Older Post / Blog plus ancien
Newer Post / Blog plus récent
Close (esc) Fermer

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search / Recherchez

Shopping Cart / Vos Achats

Your cart is currently empty. / Votre panier est vide.
Shop now / Magasinez