$15 FLAT RATE SHIPPING ON ANY ORDER AT ALL TIMES! // TARIF FORFAITAIRE DE LIVRAISON DE $15 SUR TOUTES LES COMMANDES EN TOUT TEMPS !

I have some news and updates from Alex and I! / Voici quelques nouvelles d’Alex et moi !

Voir plus bas pour la version francophone

I hope that you’re doing well and remaining hopeful in better days regardless of what that so-called “second wave” might bring to the world! So much has happened since the last Cult Missive I sent you and I wanted to take some of the time that I have in between meetings to write a few words, to give you news.

I’m presently sitting outside on a terrace in this amazing bistro in Hollywood, Los Angeles with Alex while I write down those words, wearing my "ALIVE." mask in what feels like a B Movie scenario. It couldn’t feel more real as we’re presently having a coffee in the entertainment capital of the world, with all the multiplicity of styles, languages, music being played, and the all-around eccentricity. I understand why Los Angeles is a unique yet fascinating place!

The few weeks prior to our West Coast trip have been very particular as well. As you know, I traveled from Montreal to Virginia in order to spend some quality time with Alex, whom I hadn’t seen in a while before this trip, which was supposed to last seven days and that is now way beyond the thirty-day mark! Typically us, as even if we don’t have to wait to see each other again to realize how much we’ve missed each other when we take time apart, it’s nonetheless always special to get together after a few weeks of separation, like it happened this time. So it’s not a surprise that my trip to Virginia got “extended”, to say the least!

It was good to see each other! And of course, with all the upcoming projects that needed to be planned and organized in a context of uncertainty such as this one, we decided to keep on following and trusting our instincts and add even more passion and drive into what we consider sacred!

You should’ve seen our very first meeting. It’s always quite entertaining and very colorful! Alex always comes down with a terrific amount of ideas, notes written on I don’t know how many notepads, on his different computers, on his iPad and of course… on his iPhone! It's almost as if in every place he went, there was something on which he could write down some ideas and projects! It’s impressive, to be honest. He has an old iMac for what he calls the “boring business side of his life”, and he refrains from writing any creative elements on it. So whatever notes he’s got go from notepads, to his iPad and iPhone. Also, there's another iMac where he exclusively writes lyrics, and he's got his vintage typewriter as well. It’s as funny as it is actually impressive.

In fact, I’m sure he even brings a notepad in the shower! There’s so much going on in Alex’s mind all the time. He has the ability to lead many conversations about different things at the same time, no joke! I always wondered if he could be out of breath by thinking that much! Being in Alex’s mind must be quite an intense roller coaster ride, where world-changing projects, lyrics, musical influences, and poems of all kinds live alongside a lot of paradigms being questioned, redefined, and transformed, all that with the thoughts of buying himself a new notepad!

As for me, an iPad does the trick. Bullet-point lists, clean and easy. So our meetings are very animated and creative!

A little fun fact: Alex still prints meeting notes, from an actual printer, while he’s had a new iPad waiting in an unopened box for months now. As he explains, he wanted to wait until he started working on his next album's writing sessions to open it. Well, it makes sense, in a way...!

virginia_toast

SECRET NEWS AND UPDATES 

As I’m sitting here today, waiting for my last meeting to start, I can tell you that coming to L.A. was truly worth the trip. In a way, I will need a few more Cult Missives to share it all with you…!

I’m so glad we decided to follow our instinct and bold spirit regardless of the present situation of confusion, all while doing it by being responsible towards ourselves and others, by being respectful and by following the mandatory rules in place. All that to say that it’s significant for us to remain positive and resolute to keep on giving life to our vision. Even if the music and entertainment business is one of the most affected by the COVID-19 pandemic, we didn’t want to feel sorry for ourselves knowing that people are sick, dying, losing hope and what they may have worked all their lives to build something that could forever be lost. That was the pact that Alex and I made: "Let’s honor those we love by feeding the light, no matter what." Coming here was part of that mutual covenant.

Being totally DIY and independent from any corporations, we’ve learned over the years (sometimes the hard way) that real defining opportunities only last a very short moment and will only allow a very few who were crazy enough to do something out of the ordinary to not only be part of it, but to turn any of those “chances” into occasions to make a difference! This is the exact essence of this trip to L.A.!

It’s while on the plane with Alex that we had this incredible conversation about the “ALIVE.” project and were so humbled before all the incredibly deep and personal messages he received following the release of his blog “There’s No Easy Way to Say Goodbye”. Even though terrible, it’s one of those circumstances that he decided to turn into something made of brighter lights. But just like you all did, he had to face his own darkness to be able to expose himself. It’s never easy to do that, never. It’s a difficult choice to make to take the opportunity to embrace something communal that will most certainly hurt you personally. There’s always an initial price to pay when we choose to expose ourselves, it’s a steep one, for everyone, even when we know it is the right thing to do, even when we understand that such issues are bigger than our own sufferings. So we were very moved, touched, inspired, and grateful for all of you… all of you. It’s a strange world we live in, but we have each other to determine the nature we want this strange world to have, to “live” rather than to survive. It’s not easy, but it’s possible, and most importantly, so worth it.

As you know, Alex always takes the time to write personal letters to everyone who takes a chance at sharing our unique life journey, and this time he told me just how poignant it was for him to do so after all your messages and testimonies. We knew that opening up about such intimate and delicate subjects such as desperation, hopelessness, depression and sorrowfulness would be an emotional voyage but we couldn’t envision how necessary of a heart matter it truly was for all of us. It made me realize just how imperative it was to open up about such realities, to offer a safe place to talk about it and to believe that such conversations could make a real difference. It was a true awakening for me, in a way.

That being said, that’s why Alex’s words resonate even louder within me now, especially when he says at the end of the video we produced for “ALIVE.”: “Love and compassion save us all”! This is not only true, it is also inspiringly empowering and positively engaging. “Love and compassion save us all”... I asked Alex so many questions during our flight from Washington to L.A. and I now understand that there is so much more to it than what I initially got from it. It’s somehow more personal now and I understand why Alex put a brake on everything else after he learned of our friend’s passing, why it became way more important than anything else we had on the calendar. If there’s one thing I’ve learned with Alex, it is that he doesn’t do anything he doesn’t believe in nor does he ever do something he doesn’t feel is right, whatever the reasons.

That present situation led us to talk about the Jazz Festival album we were planning to pre-release next week and how, regardless of his desire to share it with all of you, it didn’t feel right for him to do so now, as he said: “I’m still a bit too emotionally troubled and affectively worn out by it all to jump into such a profound and engaging project right now… I just don’t think it’s the right timing for me to commune a moment that literally transformed my existence afterwards, and I believe our people still need to process the Alive. conversations. So let’s wait until it’s a celebration of life. It’s ok to take time to mourn what we need to let go of and to contemplate what we want to embrace, may it be something completely new or anything we want to explore once more.”

It was shared with so much peace and serenity that I know Alex was right. There truly was a before and an after this Jazz Festival concert for us all, especially for Alex. Going through the concert’s making of the never-released material we have, the video footage and audio clips, as much as remembering the whole process and vibe confirms that it will be very special. And since the project required an absolute abandonment for him to dwell into, it was more sincerely honest than a “wise” move to take the decision to slow down a little.

For us, to slow the pace even just a little is quite unusual, and it makes us feel guilty towards ourselves a little! At least, for me it does, a lot! We always embrace life to the fullest and even when we physically think we’ve reached the end, it’s an invitation for us to discover what’s beyond our boundaries. Yes, there’s probably a bit of madness involved in it all as well! But I think we are also learning to admit to ourselves and to each other when it’s time to say “Let’s take a moment to reassess the true reasons why we are so eager to keep on pushing the issue, when our hearts and instincts are pointing in a different direction than our zealous enthusiasm to push things through no matter what.” So it’s still a work in progress to be “patient”!

So the schedule is re-opened. Alex wants to keep the Alive. project going until the beginning of next year, he wants to take that time to write a book about it. The Club’s packages are about to be produced and we want to celebrate its new culture as well. And somewhere in Alex’s numerous notepads, are held quite a few new lyrics and songs ideas to be explored very soon as well. So I guess that we all have different definitions of “taking it slow”!

Los Angeles

AS LONG AS THE HEART

Alex and I have this very cool tradition when we have those kinds of meetings to plan and schedule, especially when everything goes very well and we not only agree on most of those amazing projects and crazy ideas, but are very overly enthusiastic about seeing them coming to life! Alex, whose unique uplifting vibe has the ability to turn a dull moment into a vibrant one, will disappear a brief moment and come back with two glasses of whisky, so we can raise our glasses to proclaim what that project or moment means and what we are foreseeing in the future about it. It’s not only symbolic, it’s a way for us to speak out, to confess our vision, to push ourselves to break the cycle of doubts and insecurities in order to redefine what we may have once believed into being impossible or unachievable at that point. As strange as it might sound, a lot of fears and negativity have been transformed into faith, dedication and resilience through such moments. It’s not magic, or positive empowerment… it’s some sort of commitment between each other.   

It’s not always an easy thing to do, because we have mutual engagements and once it’s said, there’s no way back, and those moments are sacred! So the last toast we had was: “To the courage of our convictions”,  as it’s written on the well-chosen whisky bottle! Always in grand soulful style… Alex’s style! It’s great and inspiring to see him being in such a good spirit, especially knowing how the last 10 years or so of his life have been made of tragedies one after another. We have learned to be grateful for every subject of a peaceful smile. We appreciate every single one of them for what they are now, little miracles. 

After a few days of those very intense meetings and meaningful moments, I decided I would stay a little longer in my room the next morning to read a little, but as the sun was starting to unshy itself on the wonderful mountains surrounding Alex’s house in Virginia, I received a text from him saying: “Are you up?”. I honestly hesitated before answering, as the view was so magical, heavenly, with the birds singing and a few night insects’ noises still being perceptible in the faraway horizon. That inspiring instant, along with the fact that Alex has only one vibe in the morning and it’s being very hyper, brought my hesitation a little further. I was appreciating the peaceful moment contrasting with the usual city noises where our studio is located and where The Long Shadows’ very loud amps are turning my life into a perpetual venue every day… joyful noise, joyful noise!

So, I knew that as soon as I would answer Alex’s text, which can be at 4am sometimes, I might have someone coming through my room’s door with coffee, eggs and another notepad of amazing ideas under his arm! And as a matter of fact, since I couldn't resist, my curiosity got stronger than my intense desire to keep that peaceful instant going, and I said: “Of course!”. And the storm of life happened: “You need to come down now, Joe (who’s Alex’s new creative collaborator and an extraordinary artist) sent me the final version of The Club’s visual theme of the year “As Long As The Heart”!”. Ten minutes later, we were all standing in front of Alex’s iMac (the third one dedicated to his visual projects, no joke!) with a coffee in hand, looking at something absolutely amazing… so beautiful and inspiring that I couldn’t resist but to share some of it with you today! 

Here's a little glimpse of the stunning artwork! I will reveal a little more about it in my upcoming Cult Missive, as I'll have Alex share the entire story of this design and introduce you to the artist he has worked with for this particular project!

ahf_logo

Passion, hard work and resilience, along with taking the different opportunities coming our way, are what got us here, where we are… even when it sounds crazy sometimes, or absurd and foolish to others. We know that the decisions that end up being the most significant ones we could take for our lives are the ones that, most of the time, had to be grasped in the most unlikely of all places, which is through our own doubts to actually be able to make it and within the midst of our fears to fail.

To the courage of our convictions...! As long as the heart!!!! A lot more to come!

Your host and friend, 
Jeff 

-------------------------------------

VERSION FRANCOPHONE

J'espère que tu vas bien et que tu gardes espoir dans des jours meilleurs, indépendamment de ce qu'on appelle la « deuxième vague » pourrait apporter au monde !

Tant de choses se sont passées depuis la dernière Cult Missive que je t’ai envoyée et je voulais prendre le temps dont je dispose entre les meetings pour t’écrire quelques mots, pour te donner des nouvelles.

Je suis actuellement assis dehors sur une terrasse dans un bistrot incroyable à Hollywood, Los Angeles avec Alex tout en écrivant ces mots, portant mon masque Alive. dans ce qui ressemble à un scénario de film de série B. Cela ne pourrait pas sembler plus réel alors que nous prenons actuellement un café dans la capitale mondiale du divertissement, avec toute la multiplicité des styles, des langues, de la musique jouée et de l'excentricité générale. Je comprends pourquoi Los Angeles est non seulement unique, mais aussi un endroit fascinant !

Les quelques semaines qui ont précédé notre voyage sur la côte ouest ont également été très particulières. Comme vous le savez, j'ai voyagé de Montréal à la Virginie afin de passer du temps de qualité avec Alex, que je n'avais pas vu depuis un moment avant ce voyage, qui devait durer sept jours et qui dépasse maintenant les trente jours précisément aujourd’hui ! Typiquement nous, car même si nous n'avons pas à attendre de nous revoir pour nous rendre compte à quel point nous nous sommes manqués quand nous nous séparons, c'est quand même toujours spécial de se retrouver après quelques semaines de séparation, comme ce fut le cas cette fois. C’est donc une surprise anticipée que mon voyage en Virginie ait été « prolongé », si je puis dire ainsi !

C'est bon de se voir ! Et bien sûr, avec tous les projets à venir qui devaient être planifiés et organisés dans un tel contexte d'incertitude, nous avons décidé de continuer à suivre et à faire confiance à nos instincts et à ajouter encore plus de passion et de dynamisme à ce que nous considérons comme sacré !

Tu aurais dû voir notre tout premier meeting. C’est toujours assez divertissant et très coloré ! Alex a toujours énormément d’idées, des notes écrites sur je ne sais combien de blocs-notes, sur ses différents ordinateurs, sur son iPad et bien sûr… sur son iPhone ! C'est presque comme si dans chaque endroit où il allait, il y avait quelque chose sur lequel il pouvait écrire des idées et des projets qu'il aimerait faire ! C’est impressionnant pour être honnête. Il a un vieil iMac pour ce qu'il appelle « le côté professionnel ennuyeux de sa vie », avec lequel il évite toujours d’écrire des éléments créatifs. Donc, quelles que soient les notes qu'il a, il passe des blocs-notes, à son iPad, à son iPhone… jusqu'à ce qu'il soit temps de travailler sur ces idées, sur un autre iMac où il écrit exclusivement des paroles, et sur sa vieille machine à écrire vintage également. C’est aussi drôle qu’impressionnant.

En fait, je suis sûr qu’il apporte un bloc-notes même quand il va prendre sa douche ! Il se passe tellement de choses dans la tête d’Alex tout le temps. Il a la capacité de mener de nombreuses conversations sur différents sujets en même temps, pas de blague ! Je me suis toujours demandé s'il pouvait être à bout de souffle rien qu'en pensant autant ! Être dans la tête d'Alex doit être comme de se retrouver dans des montagnes russes, où des projets qui changent le monde, des paroles, des influences musicales, des poèmes de toutes sortes, avec beaucoup de paradigmes sont remis en question, redéfinis et transformés, tout cela avec la pensée de s'acheter un nouveau bloc-notes aussi !

Pour moi, un iPad fait l’affaire. Des listes numérotées, faciles et claires. Alors nos meetings sont très animés et créatifs !

Remarque : Alex imprime toujours les notes de meeting à partir d'une vraie imprimante, alors qu'il a un nouvel iPad toujours emballé dans sa boîte depuis des mois maintenant. Comme il l'explique, il voulait attendre de commencer à travailler sur ses prochaines sessions d'écriture d'album pour l'ouvrir. Ça fait du sens, d'une certaine manière ;)

virginia_toast

NOUVELLES ET ANNONCES SECRÈTES

Alors que je suis assis ici aujourd'hui, en attendant que mon dernier meeting commence, je peux te dire que venir à L.A. valait vraiment le déplacement. En fait, je vais avoir besoin de plusieurs Cult Missive pour tout partager avec toi…!

Je suis si heureux que nous ayons décidé de suivre notre instinct et notre esprit audacieux quelle que soit la situation de confusion actuelle, tout en le faisant en étant responsables envers nous-mêmes et envers les autres, en étant respectueux et en suivant les règles mises en place. Tout ça pour dire qu'il est important pour nous de rester positifs et résolus à continuer de donner vie à notre vision, même si le secteur de la musique et du divertissement est l'un des plus touchés par la pandémie de la COVID-19, nous ne voulions pas nous apitoyer sur notre sort sachant que les gens sont malades, mourants, perdent espoir et ce qu’ils ont construit en travaillant toute leur vie. C'était le pacte d'Alex et moi : Honorons ceux que nous aimons en nourrissant la lumière, quoi qu'il arrive. Et venir ici faisait partie de cette alliance mutuelle.

Étant totalement DIY et indépendants de toute entreprise, nous avons appris au fil des ans (parfois à la dure) que les véritables opportunités déterminantes ne durent que très peu de temps et ne permettront qu'à très peu de gens qui étaient assez fous de faire quelque chose hors de l’ordinaire non seulement d'en faire partie, mais de transformer n'importe laquelle de ces « chances » en occasions de faire une différence ! C'est l'essence précise de ce voyage à L.A. !

C’est dans l’avion avec Alex que nous avons eu cette incroyable conversation sur le projet « Alive. » et nous étions si reconnaissants devant tous les messages incroyablement profonds et personnels qu’il a reçus à la suite de la publication de son blog intitulé « Ce n’est jamais facile de dire au revoir ». C’est l’une de ces circonstances, même si terribles, qu’il a décidé de transformer en quelque chose de plus lumineux. Mais comme vous l'avez tous fait, il a dû faire face à ses propres ténèbres pour pouvoir s'exposer. Ce n’est jamais facile de faire ça, jamais. C’est un choix difficile de saisir cette « opportunité » d’embrasser quelque chose de commun qui vous blesserait certainement personnellement. Il y a toujours un prix initial à payer lorsque nous choisissons de nous exposer, c’est un prix élevé, pour tout le monde, même lorsque nous savons que c’est la bonne chose à faire, que nous comprenons que ces problèmes sont bien plus grands que nos propres souffrances. Nous avons donc été très émus, touchés, inspirés et reconnaissants pour vous tous… vous tous. C’est un monde étrange dans lequel nous vivons, mais nous devons déterminer la nature que nous voulons donner à un monde, aussi étrange soit-il, « vivre » plutôt que survivre. Ce n’est pas facile, mais c’est possible et, surtout, ça vaut la peine.

Comme tu le sais, Alex prend toujours le temps d'écrire des lettres personnelles à tous ceux qui prennent la chance de partager notre voyage unique de vie avec nous, et cette fois, il m'a dit à quel point c'était poignant pour lui de le faire à la suite de vos messages et témoignages. Nous savions que s'ouvrir sur des sujets aussi intimes et délicats tels que le désespoir, l’affliction, la dépression et le chagrin serait un voyage très émotionnel dans lequel s'engager. Mais nous ne pouvions pas imaginer à quel point cela était vraiment nécessaire pour nous tous. Cela m'a fait réaliser à quel point il était impératif de s'ouvrir à de telles réalités, d'offrir un endroit sûr pour en parler et de croire que de telles conversations pourraient faire une réelle différence. Ce fut un vrai réveil pour moi d'une certaine manière.

Ceci étant dit, c’est pourquoi les paroles d’Alex résonnent encore plus en moi maintenant… surtout quand il dit à la fin de la vidéo que nous avons produite pour « Alive. » : « L’amour et la compassion nous sauvent tous. » ! Ce n'est pas seulement vrai, c'est tellement stimulant et positivement engageant. « L'amour et la compassion nous sauvent tous. » J'ai posé tellement de questions à Alex pendant notre vol de Washington à L.A. Je comprends maintenant qu'il y a tellement plus à cela que ce que j'en avais initialement compris pour être honnête. C'est en quelque sorte plus personnel maintenant et je comprends pourquoi Alex a mis sur pause tout le reste après avoir appris le décès de notre ami, pourquoi c'est devenu beaucoup plus important que tout ce que nous avions prévu dans notre calendrier. S’il y a une chose que j’ai appris avec Alex, c’est qu’il ne fait jamais quelque chose auquel il ne croit pas, ni quelque chose qui ne lui semble pas aller dans la bonne direction, peu importe les raisons qu’il peut avoir.

Cette situation actuelle nous a amenés à parler de l'album du Festival de Jazz dont nous prévoyions la pré-vente la semaine prochaine et comment, indépendamment de son désir de le partager avec vous tous, il ne lui semblait pas juste de le faire maintenant, comme il a dit : « Je suis encore un peu trop troublé émotionnellement et épuisé affectivement par tout cela pour me lancer dans un projet aussi profond et engageant en ce moment… Je ne pense tout simplement pas que ce soit le bon moment pour moi de communier un moment qui a littéralement transformé mon existence par la suite, et je crois que les gens qui nous suivent ont encore besoin de méditer sur les conversations que nous avons eues à travers le projet « ALIVE. » Attendons donc que ce soit une célébration de la vie. Il est normal de prendre le temps de pleurer ce que nous devons abandonner et de réfléchir à ce que nous voulons embrasser, que ce soit quelque chose de complètement nouveau ou tout ce que nous voulons explorer une fois de plus. »

C'était dit avec tellement de paix et de sérénité que je sais qu'Alex avait raison. Il y a vraiment eu un avant et un après ce concert du Festival de Jazz pour nous tous, surtout pour Alex. Passer en revue la mise en place du concert à travers les éléments visuels inédits que nous avons, les séquences vidéo et les clips audio, autant que de se souvenir de l'ensemble du processus et de l'ambiance, confirme que ce sera très spécial. Et comme le projet exigeait pour lui un abandon absolu, c'était plus sincèrement honnête qu'un geste « sage » de prendre la décision de ralentir un peu.

Pour nous, ralentir même un peu le rythme est assez inhabituel, et cela nous culpabilise parfois envers nous-mêmes ! Du moins, pour moi, c'est le cas, beaucoup ! Nous embrassons toujours la vie au maximum et même lorsque nous pensons physiquement que nous avons atteint la fin, c'est une invitation pour nous à découvrir ce qui dépasse nos frontières. Oui, il y a probablement aussi un peu de folie dans tout ça ! Mais je pense que nous apprenons aussi à nous admettre à nous-mêmes et les uns aux autres quand il est temps de dire : « Prenons un moment pour réévaluer les vraies raisons pour lesquelles nous sommes si impatients de continuer à aller dans cette direction, alors que notre cœur et notre instinct pointent une direction différente de notre enthousiasme zélé pour faire avancer les choses quoi qu'il arrive. C’est donc encore un apprentissage en cours d’être « patient » !

Ainsi, le calendrier est rouvert. Alex veut continuer le projet ALIVE. jusqu'au début de l'année prochaine, il veut prendre ce temps pour écrire un livre à ce sujet. Les packages du Club sont sur le point d’être produits et nous voulons également célébrer sa nouvelle culture. Et quelque part dans les nombreux blocs-notes d'Alex, se trouvent de nombreuses nouvelles idées de paroles et de chansons à explorer très bientôt également. Donc, je suppose que nous avons tous des définitions différentes de « ralentir » !

Los Angeles

AS LONG AS THE HEART

Alex et moi avons cette tradition très cool lorsque nous avons ce genre de meetings de planification, surtout lorsque tout se passe très bien et que nous nous sommes non seulement mis d'accord sur la plupart de ces projets incroyables et autres idées folles, mais sommes très enthousiastes à l'idée de les voir venir à la vie ! Alex, dont le côté super enthousiaste a la capacité de transformer un moment terne en un moment vibrant, disparaîtra un bref instant et reviendra avec deux verres de whisky, afin que nous puissions lever nos verres pour proclamer ce que ce projet ou ce moment signifie et ce que nous envisageons dans le futur à son sujet. Ce n’est pas que symbolique, c’est une façon de nous exprimer, de confesser notre vision, de nous pousser à briser le cycle des doutes et des insécurités afin de redéfinir ce que nous avons pu croire jadis comme impossible ou irréalisable à ce stade. Aussi étrange que cela puisse paraître, beaucoup de peurs et de négativité se sont transformées en foi, dévouement et résilience à travers de tels moments. Ce n’est pas de la magie, ou une pensée positive… C’est une sorte d’engagement entre nous.

Ce n’est pas toujours une chose facile à faire, car nous avons des engagements mutuels et une fois que c’est dit, il n’y a pas de retour en arrière, et ces moments sont sacrés ! Alors le dernier toast que nous avons eu était : « Au courage de nos convictions », comme c’est écrit sur la bouteille de whisky choisie pour l'occasion ! Toujours de façon grandiose… à l’image d’Alex ! C’est formidable et inspirant de le voir être dans un si bon état d'esprit, surtout en sachant comment les dix dernières années de sa vie ont été faites de tragédies qui sont arrivées les unes après les autres. Nous avons appris à être reconnaissants pour tout ce qui nous apporte un sourire paisible. Nous apprécions chacun d'entre eux pour ce qu'ils sont maintenant, de petits miracles.

Après quelques jours de ces meetings très intenses et de ces moments significatifs, j'avais décidé de rester un peu plus longtemps dans ma chambre le lendemain matin pour lire un peu, mais alors que le soleil commençait à se lever sur les magnifiques montagnes entourant la maison d'Alex en Virginie, j’ai reçu de lui un texto disant : « Est-ce que tu es debout ? » J’ai honnêtement hésité avant de répondre, car la vue était si magique, paradisiaque, avec le chant des oiseaux et les bruits de quelques insectes nocturnes encore perceptibles à l’horizon lointain. Cet instant inspirant, ajouté au fait qu’Alex n’a qu’une seule humeur le matin, celle-ci étant d’être vraiment allumé, a poussé un peu plus mon hésitation. J'appréciais le moment de paix contrastant avec les bruits habituels de la ville où se trouve notre studio et où les amplis très puissants de The Long Shadows transforment ma vie en une véritable salle de concert chaque jour… de joyeux sons, de joyeux sons !

Donc, je savais que dès que je répondrais au texto d’Alex, qui peut parfois être à 4 heures du matin, il se pourrait que quelqu'un passe la porte de ma chambre avec du café, des œufs et un autre bloc-notes d'idées incroyables sous le bras ! Et à vrai dire, comme je n'ai pas pu résister, ma curiosité est devenue plus forte que mon désir intense de maintenir cet instant paisible, et j'ai dit : « Bien sûr ! » Et la tempête vivante est arrivée : « Tu dois descendre maintenant, Joe (qui est le nouveau collaborateur créatif d'Alex et un artiste extraordinaire) m'a envoyé la version finale du thème visuel de l'année du Club, « As Long As The Heart » ! ». Dix minutes plus tard, nous étions tous devant le iMac d'Alex (le troisième dédié à ses projets visuels, vraiment !) avec un café dans la main, à regarder quelque chose d'absolument incroyable… si beau et inspirant que je n'ai pas pu résister à l’envie d’en partager un aperçu avec toi aujourd’hui !

Je vais en révéler un peu plus dans ma prochaine Cult Missive, car je vais demander à Alex de partager toute l'histoire de ce design et de nous présenter l'artiste avec lequel il a travaillé pour ce projet particulier !

ahf_logo

La passion, le travail acharné et la résilience, ainsi que le fait de saisir les différentes opportunités qui se présentent à nous, sont ce qui nous a amenés ici, là où nous en sommes… même quand cela semble parfois fou, ou absurde et insensé pour les autres. Nous savons que les décisions qui finissent par être les plus importantes que nous pourrions prendre pour nos vies sont celles qui, la plupart du temps, ont dû être prises dans le plus improbable de tous les endroits, c'est-à-dire à travers nos propres doutes face au fait d’être en mesure de le faire et avec nos craintes d'échouer.

Au courage de nos convictions…! As Long As The Heart (Tant que le coeur…) !!!! Il y a encore bien plus à venir !

Ton hôte et ami,
Jeff

Older Post / Blog plus ancien
Newer Post / Blog plus récent
Close (esc) Fermer

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search / Recherchez

Shopping Cart / Vos Achats

Your cart is currently empty. / Votre panier est vide.
Shop now / Magasinez