$15 FLAT RATE SHIPPING ON ANY ORDER AT ALL TIMES! // TARIF FORFAITAIRE DE LIVRAISON DE $15 SUR TOUTES LES COMMANDES EN TOUT TEMPS !

Your Package Is Almost Ready + the Summertime Departures Vinyl - Series 2/5! 🎶 / Ton package est presque prêt + La série de vinyles avec "Summertime Departures" 2/5 ! 🎶

Voir plus bas pour la version francophone

I hope you’re doing well!

I’m once again very happy to write a new cult missive, which is one of my favorite little personal moments of the week. It’s funny because I didn’t know how it would be like, or even what it really meant, when Alex offered me to be “The Club” host. My initial concern was mainly about the “writing” part, as I never wrote that much before. Alex simply answered me with a smile: “There isn't a better person than you to share our stories, not only because you've experienced them all with me, but because you always go all-in with a true heartfelt perspective. So you only need to write with that very same exact engagement.” Simple, right? Well, that’s what I need to remind myself every time I start writing a “missive” to you! :) 

Last week was actually my turn to support Alex through his live phobia when he was getting prepared for his first Facebook Live alone. It might be difficult for some of you to believe, but as far as I can remember, Alex has never been comfortable, for lack of other worlds, to do interviews. From the most popular TV shows to dreamlike mags such as Rolling Stone, Billboard and Spin, or the hottest radio shows, it has always been a real nightmare for him, to the point that I ended up becoming the band’s designated spokesperson every time he was asked to be interviewed. I never really understood why he felt that way... Maybe you should ask him that question for one of his future “From A Stranger to Another” journal! But somehow, for him, it has always been super easy to walk on a stage in front of 60,000 people or to jump from the second floor balcony of a large venue than being on his own, than being in front of a smartphone or a camera for only a few minutes.

So, right before he went live, I simply told him with a smile:

“There isn't a better person than you to do all those lives, not only because it’s your music, your designs and ideas, but because it will be a wonderful moment for you to share with the people you care so much for. So you only need to do the live with the exact same engagement as when you write to them.”. I mean, it’s easy! :) 

I have to say that Alex did a pretty good job for his first out of 5 Facebook Live. I really enjoyed the entire process, even if I was stressfully thrilled by the whole vibe surrounding the draw. I just can imagine how exciting it must have been for you as well. I was also touched that Alex, as the very private and discrete person that he is, insisted to invite you home to witness a little bit of the majestic spectacle of his Virginia Highlands. It felt very intimate, just like we were envisioning the whole thing; simple and casual.

In fact, when we realized that a lot of you would either have to limit your usual activities or go back into some sort of lockdown, we decided we would have those live draws every 2 weeks, so we could add a little joy and fun in an otherwise very challenging reality.

Therefore, the second of the five limited and collector lathe cut vinyl edition series contains three different versions of the song “Summertime Departures” and was initially released on January 17, 2020. It’s strange to say, but I remember just how promising 2020 looked at the time and how enthusiastic we were to start the year with that very special EP & video project.

Like I did for the song “Shadows of Our Evening Tides”, I will have the real pleasure to share insights about “Summertime Departures” with you, especially knowing just how significant the song was for Alex. It’s a reflection of the relationship he had with his late father. It was also very meaningful to us all, as it wasn’t only the lead single for his album “Windows in the Sky”, but the first new original music we were releasing in ages. So it really was a very emotional moment for all of us.

To put you in context, everything changed when Alex decided to come back from Tangier. We could all tell he was a very different person and we all wanted to honor his decision to give it another chance, to give us that opportunity after we took him for granted for so long in a way. It was the early beginning of a new chapter in our collective journey and it was precious for us all. We could feel that it would be one of the most stirring and thrilling times we would ever share together and after such a long winter of labouring in the dark, we're immensely grateful to be able to even envision such a joyful perspective. And we were right.

Everything started around the Montreal International Jazz Festival on July 5, 2019! Everything after feels kinda blurry, even though we played the Reeperbahn Festival in Hamburg, Germany. Alex and I went to Ireland to shoot a short film before heading to Tokyo for very important interviews around the release of “Windows in the Sky”, before being right in the middle of a very powerful typhoon that hit Japan delaying our flight for days...!

That's why I see the second half of 2019 as nothing less but a crazy rollercoaster going to the speed of light. After a long stretch going straight, we had to trust each other again when came time to turn left and then right, because at such a high speed, we didn’t have time to even feel a little dizzy nor to doubt ourselves through that intense and speedy ride. You are either all in or all out. You can’t pretend no more.

When we finally came back, in one piece but completely exhausted from what had been an amazing trip to Tokyo, we had to start rehearsing right away because we had a sold-out concert to play on November 30, at the beautiful Astral in Montreal, as an extra date following the only sold-out show of the whole Montreal Jazz Festival's 2-week event. At that point, the word was out that Alex was back on stage and we started receiving several invitations from concert halls, promoters and booking agents who were all wondering if Alex was looking to bring his epic new project on the road, or if he had even considered the idea to do so.

I was hoping Alex could catch a little break during that time at the studio-church, as he had not stopped for a split second since the year had started and also because a few days after that extra date in Montreal, we were all leaving for New York City, where he was scheduled to play three nights in a row at the legendary Pianos, where Arcade Fire started their now legendary journey. All that only to leave for Tangier a few days after the last concert in the Big Apple, where we had important meetings related to an upcoming musical project.

Even though we had been doing this for a long time now, being DIY in every possible way and on every possible level, I know that for Alex, a concert is never just a concert. It's a total abandonment that requires him to completely immerse himself in the deepest parts of his heart and soul. We know just how much it costs him emotionally to get into that state of vulnerability and let go. Once he gets in that state of mind, he has that kind of a sixth sense guiding him towards what the spirit of the concert should be, while allowing that same unique vibe to guide every song into being what they should be at that very particular moment. Those are reasons why the songs are never played the same way, as for him, and the whole band now, music is lived and experienced. It’s not an exercise of duplication. It’s a great sensation, but knowing him, it sometimes gets him seriously ill. If we weren’t paying too much attention to that fact before, we now do, which is the reason why we need to protect him against himself sometimes and why we are always talking about every possible opportunity he receives thoroughly.

So here I am, between 2 rehearsals in late October saying: “Brother, we need to talk. I just received an email from our European booking agent informing me that promotors from pretty much all over the continent would like to book you on festivals and set your own 30-plus-dates headliner tour starting in May 2020!”

He then said: “That’s a very interesting offer, but let’s keep living those songs all together first, I need to make sure I would be able to do this without ruining the songs' free nature by playing them over and over. I know how easy it is to lose that perspective and I won’t risk it if I don’t feel like I’m capable of growing with the songs.”

Before, I needed to add: “Of course you’re right, but we would have to release your album prior to the tour, meaning we might have to figure this out now… like which songs would you like to release, videos, all the visuals and so on! What about doing this before we leave for New York and Morocco otherwise we’ll suddenly realize that damn...! It’s Christmas!”

What I like about Alex is the fact that he is really straightforward, to say the least. There's that and the fact that he profoundly hates any form of commercialization, so words like singles, PR campaigns, promotional visuals and all those other commercial ways of “selling” art aren’t really a good approach with him… reasons why I’ve learned to avoid them all together! Especially during such an unusual situation!

These are the real joys of being self-managed and DIY! We’re probably the only artists for whom amazing news can become sweet and sour in a split second! So I let him be and went back to the rehearsal room, knowing I had to respect his perspective and trust his instinct. At this point in our story, there’s absolutely no need to force a debate or to settle argumentative scores. Let's just say we’ve learned that the hard way!

But both sides of Alex’s brain work in such a phenomenal way, almost as if they were able to manage things without the other side being involved sometimes, which always fascinates me! Oh, he will hate me for saying that. But it’s true! Anyway, back to the story… So Alex came back to me after the rehearsal and goes:

“All right then. Let me get my notes. I knew this was coming, so I’m ready to talk about it! And I know how we will do it! So if it’s cool, great. If not, let’s move on… But please don’t tell the rest of the band now, let’s focus on the moment and we’ll take the proper time to celebrate when we know the details are settled.”

We both sat down exchanging our notes, figuring out the way he wanted to introduce “Windows in the Sky” and how we could define the rest of the details in order to share that very unique journey with our longtime friends as much as our new ones. And we both believed there was no better way to get started than with the song “Summertime Departures” recorded live during our International Montreal Jazz Festival concert.

Everything settled, it was decided that on January 18th 2020, Alex would start the international stage of his musical journey by not only releasing the music video and single for "Summertime Departures", but by crafting a 3-song EP that was to be immortalized on a limited 100-copies collector lathe cut vinyl as an “art statement in the midst of commerce”… That guy!

We finally told the band about it after the last concert we had in New York around a nice scotch Alex had secretly brought over in order to share the great news in a special gesture that would turn the moment into something eternal! It was honestly very touching, the way he announced it. Again, coming back after such a long drift, we all knew that such a new opportunity was a gift and a blessing no one could have believed in only a few months before.

And on December 23, while we were all assembled in Alex’s home in Virginia along with 20 other friends and family members, I took Alex on the side and told him: “Brother we need to talk. I just received an email from our friend Trail of Dead's management team to know if we would like to open for them on 26 dates all over Europe starting in early February… like in 5 weeks… they need to know pretty fast!”

He then said: “That’s a very interesting offer...”

PS: I almost forgot... Right before getting on stage at l’Astral on November 30, 2019, while Alex was truly in his zone, I received a phone call from Paste Magazine, on a Saturday evening, right before the show, just to inform me that since Alex was going to New York the upcoming week, and they had managed to find our American PR in order to get in touch with me so they could invite Alex to perform on the following Monday afternoon, live from their New York studios, broadcasted live on their Facebook & YouTube! I had to ask Alex right away… I mean, I really had to!

He then said: “That’s a very interesting offer…” So we squeezed a 4-concert series in New York City between this extra show and Tangier! #DIY!

THE OLD SCHOOL PACKAGE IS ALMOST READY!

It’s always such an incredible privilege for me to share some of those wonderful and exclusive pictures with you coming straight from Alex’s creative atelier; The Fabrik!

"Since 2020 marks a renaissance of sorts for me, after drifting for quite some time, it’s important for me that our club incarnates that cheerful gratefulness that I experience now in the simplest of all possible ways. I believe we all need to get back to the essence of togetherness as our human nature fundamentally longs for, more so now than ever.

And in all the splendors of our differences, in all the magnificence of what guides us to open up to one another, if only a little and for a brief instant. At least, that’s my engagement towards everyone and my invitation to anyone who wants to join me and to add a new color to the bright lights coming in. I also believe this goes perfectly well with this year’s theme, “As Long as the Heart…”, which is for us all to define…” - Alex

I’ll keep you posted with further details about the shipping date very shortly!!!

Your host and friend,
Jeff

-------------------------------------

VERSION FRANCOPHONE

J'espère que tu vas bien !

Je suis encore une fois très heureux de t'écrire une nouvelle Cult Missive, qui est l’un de mes petits moments personnels préférés de la semaine. C’est drôle parce que je ne savais pas comment ce serait, ni même ce que cela signifiait vraiment, quand Alex m’a proposé d’être l'hôte du Club. Ma préoccupation initiale concernait principalement la partie « écriture », car je n'avais jamais beaucoup écrit auparavant. Alex m'a simplement répondu en souriant : « Il n'y a pas de meilleure personne que toi pour partager nos histoires, non seulement parce que tu les as toutes vécues avec moi, mais parce que tu les as toujours vécues pleinement avec une perspective sincère. Il te suffit donc d'écrire avec exactement le même engagement. » Simple, non ? Eh bien, c'est ce que je dois me rappeler à chaque fois que je commence à vous écrire une « missive » ! :)

La semaine dernière, c'était à mon tour de soutenir Alex dans sa phobie d'être en direct alors qu'il se préparait pour son premier Facebook Live. Cela peut être difficile pour certains d'entre vous à croire, mais autant que je me souvienne, Alex n'a jamais été à l'aise, faute d'autres mots, pour faire des interviews. Des émissions de télévision les plus populaires aux magazines renommés tels que Rolling Stone, Billboard et Spin, en passant par l'émission de radio la plus cool, cela a toujours été un véritable cauchemar pour lui, au point que j'ai fini par devenir le porte-parole désigné du groupe à chaque fois qu'on lui demandait une interview. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi il ressentait cela, peut-être devrais-tu lui poser la question pour qu'il réponde dans l'un des futurs billets de son journal "D'un Étranger à un Autre", mais d'une manière ou d'une autre, pour lui, il a toujours été super facile d'être sur scène devant 60 000 personnes ou sauter du balcon du deuxième étage d'une grande salle que d'être seul devant un téléphone intelligent ou une caméra pendant seulement quelques minutes.

Alors juste avant d'aller en direct, je lui ai simplement dit avec un sourire :

« Il n’y a pas de meilleure personne que toi pour faire tous ces directs, non seulement parce que ce sont ta musique, tes créations et tes idées, mais aussi parce que ce sera un moment merveilleux à partager avec les personnes qui te tiennent à cœur. Il te suffit donc de faire le direct avec exactement le même engagement que lorsque tu leur écris. » Je veux dire, c’est facile ! :)

Je dois dire qu'Alex s'en est très bien sorti pour son premier Facebook Live sur 5. J'ai vraiment apprécié tout le processus, même si j'étais très stressé par toute l'ambiance entourant le tirage au sort. Je ne peux pas imaginer à quel point cela a dû être excitant pour vous aussi. J'ai aussi été touché qu'Alex, en tant que personne très privée et discrète qu'il est, ait insisté pour vous inviter chez lui pour assister au spectacle majestueux de ses montagnes de la Virginie. C'était très intime, tout comme nous imaginions le tout; simple et décontracté.

En fait, lorsque nous avons réalisé que beaucoup d'entre vous devront soit limiter leurs activités habituelles, soit retourner dans une sorte de confinement, nous avons décidé que nous aurions ces tirages en direct toutes les 2 semaines, afin que nous puissions ajouter un peu de joie et de plaisir dans une réalité par ailleurs très difficile.

Le deuxième des cinq vinyles lathe cut collector en édition limitée contient trois versions différentes de la chanson "Summertime Departures", initialement publié le 17 janvier dernier. C'est étrange à dire, mais je me souviens à quel point 2020 était prometteuse, et l'enthousiasme que nous avions de commencer l'année avec ce projet EP & vidéo très spécial.

Comme je l'ai fait pour la chanson "Shadows of Our Evening Tides", j'aurai le réel plaisir de partager avec toi des histoires inédites à propos de "Summertime Departures", surtout en sachant à quel point la chanson est importante pour Alex, car elle reflète sa relation avec son défunt père, et pour nous tous aussi, car ce n'était pas seulement le premier single de son album "Windows in the Sky", mais la première nouvelle musique originale que nous sortions depuis des lustres. C'était donc vraiment un moment très émouvant pour nous tous.

Pour te mettre en contexte, tout a changé quand Alex a décidé de revenir de Tanger. Nous pouvions tous dire qu'il était une personne très différente et nous voulions tous honorer sa décision de prendre une autre chance, de nous donner cette opportunité après que nous l'ayons prise pour acquis pendant si longtemps d'une certaine manière. C'était le début d'un nouveau chapitre de notre parcours collectif et c'était précieux pour nous tous. Nous pouvions sentir que ce serait l'un des moments les plus émouvants et passionnants que nous aurions jamais partagés ensemble et après un si long hiver de labeur dans le noir, nous étions extrêmement reconnaissants de pouvoir même envisager une perspective aussi joyeuse. Et nous avions raison.

Tout a commencé autour du Festival International de Jazz de Montréal le 5 juillet 2019 ! Tout après semble un peu flou, même si nous avons joué au Reeperbahn Festival à Hambourg en Allemagne. Alex et moi sommes allés en Irlande pour tourner un court métrage avant de nous rendre à Tokyo pour des interviews très importantes autour de la sortie de "Windows in the sky", avant de nous retrouver en plein milieu d'un typhon très puissant qui a frappé le Japon, retardant notre vol de retour de plusieurs jours...!

C'est pourquoi je vois la seconde moitié de 2019 comme rien de moins qu'une montagne russe allant à la vitesse de la lumière. Après un long tronçon en ligne droite, nous nous étions tous de nouveau fait confiance au moment de tourner à gauche puis à droite, car à une vitesse aussi élevée, nous n'avions même pas le temps de nous sentir un peu étourdi ni de douter de nous-mêmes à travers cette course intense et rapide. Soit tu es à fond, soit tu n'es pas là. Tu ne peux plus faire semblant à ce stade.

Quand nous sommes finalement revenus en un seul morceau mais complètement épuisés de ce qui avait été un incroyable voyage à Tokyo, nous avons dû commencer à répéter tout de suite car nous avions un concert à guichets fermés à jouer le 30 novembre, dans la belle salle de l'Astral à Montréal, date supplémentaire après le seul concert à guichets fermés des 2 semaines du Festival de Jazz de Montréal. À ce moment-là, le mot se passait sur le fait qu'Alex était de retour sur scène et nous avons commencé à recevoir plusieurs invitations de salles de concert, de promoteurs et de tourneurs qui se demandaient tous si Alex cherchait à mettre son nouveau projet épique sur la route, ou s'il envisageait de le faire.

J'espérais qu'Alex pourrait prendre une petite pause pendant ce temps à l'église-studio, car il n'avait pas arrêté une fraction de seconde depuis le début de l'année et aussi parce que quelques jours après ce concert à Montréal, nous partions tous pour New York, où il devait jouer trois soirs de suite au légendaire Pianos, où Arcade Fire a commencé son voyage désormais légendaire. Tout cela avant de repartir pour Tanger quelques jours après le dernier concert dans la Grosse Pomme, où nous étions attendus pour des rencontres importantes liées à un projet musical à venir.

Même si nous faisions ça depuis longtemps maintenant, étant pleinement DIY et ce à tous les niveaux possibles, je sais que pour Alex, un concert n'est jamais qu'un concert, c'est un abandon total qui nécessite de s'immerger complètement dans les zones les plus profondes de son coeur et de son âme. Nous savons combien cela lui coûte émotionnellement d'entrer dans cet état de vulnérabilité et de lâcher prise et une fois qu'il entre dans cet état d'esprit, il a ce genre de sixième sens qui le guide vers ce que devrait être l'esprit du concert, tout en permettant à cette même ambiance unique de guider chaque chanson pour qu'elle soit ce qu'elle devrait être à ce moment très particulier. Ce sont des raisons pour lesquelles les chansons ne sont jamais jouées de la même façon, car pour lui, et pour tout le groupe maintenant, la musique est vécue et éprouvée, ce n’est pas un exercice de duplication. C’est une incroyable sensation, mais le connaissant, cela le rend parfois gravement malade. Donc, si nous n’accordions pas trop d’attention à ce fait auparavant, nous le faisons maintenant, ce qui est la raison pour laquelle nous devons parfois le protéger contre lui-même et pourquoi nous parlons toujours minutieusement de toutes les opportunités possibles qu’il peut recevoir.

Me voici donc, entre 2 répétitions fin octobre, disant : « Frère, nous devons parler. Je viens de recevoir un e-mail de notre tourneur en Europe m'informant que des promoteurs de presque tout le continent aimeraient nous faire jouer pour des festivals et fixer plus d'une trentaine de dates pour une tournée en tête d'affiche à partir de mai 2020 !

Il a répondu : « C'est une offre très intéressante, mais continuons à vivre ces chansons tous ensemble d'abord, je dois m'assurer que je serais capable de le faire sans ruiner leur nature libre en les rejouant encore et encore. Je sais à quel point il est facile de perdre cette perspective et je ne le risquerai pas si je ne me sens pas capable de grandir avec les chansons. »

Avant, je devais ajouter : « Bien sûr que tu as raison, mais nous devrons sortir ton album avant la tournée, ce qui signifie que nous devrions peut-être commencer cela maintenant... comme les chansons que tu aimerais sortir, les vidéos, tous les visuels et ainsi de suite ! Que dirais-tu de le faire avant de partir pour New York et le Maroc, sinon nous allons réaliser que, merde... c'est déjà Noël ! »

Ce que j'aime chez Alex, c'est le fait qu'il soit vraiment simple, c'est le moins qu'on puisse dire. Il y a ça et le fait qu'il déteste profondément toute forme de commercialisation, donc des mots comme singles, campagnes de relations publiques, visuels promotionnels et toutes ces autres façons commerciales de « vendre » de l'art ne sont pas vraiment une bonne approche avec lui... raisons pour lesquelles j'ai appris à tous les éviter ! Surtout lors d'une situation aussi inhabituelle !

Ce sont les vraies joies de l'autogestion et du DIY ! Nous sommes probablement les seuls artistes pour lesquels une nouvelle incroyable peut devenir un peu aigre-douce en une fraction de seconde ! Alors je l'ai laissé tranquille et je suis retourné dans la salle de répétition, sachant que je devais respecter son point de vue et faire confiance à son instinct. À ce stade de notre histoire, il n’est absolument pas nécessaire de forcer un débat ou de calculer les points de notre argumentation. Disons simplement que nous l'avons appris à la dure !

Mais les deux côtés du cerveau d’Alex fonctionnent de manière tellement phénoménale, presque comme s’ils étaient capables de gérer les choses sans que l’autre ne soit parfois impliqué, ce qui me fascine toujours. Oh, il me détestera pour avoir dit ça. Mais c'est vrai ! Bref, revenons à nos moutons… Alors Alex est revenu vers moi après la répétition et a dit :

« Très bien alors. Laisse-moi prendre mes notes. Je savais que cela allait arriver, alors je suis prêt à en parler ! Et je sais comment nous allons le faire ! Donc si c'est cool, super, sinon passons à autre chose... mais s'il te plaît, ne le dis pas au reste du groupe maintenant, concentrons-nous sur le moment et nous prendrons le temps de célébrer quand nous saurons que les détails sont réglés. »

Nous nous sommes tous deux assis pour échanger nos notes, pour trouver comment il voulait présenter "Windows in the Sky" et comment nous pourrions définir le reste des détails afin de partager ce voyage tout à fait unique avec nos amis de longue date autant qu'avec les nouveaux. Et nous pensions tous les deux qu'il n'y avait pas de meilleure façon de commencer qu'avec la chanson "Summertime Departures" enregistrée en direct lors de notre concert au Festival international de Jazz de Montréal.

Tout étant réglé, il a été décidé que le 18 janvier 2020, Alex commencerait la scène internationale de son voyage musical en sortant non seulement le clip et le single de la chanson, mais aussi en créant un EP de 3 chansons qui devait être immortalisé sur un vinyle lathe cut collector en édition limitée à 100 exemplaires comme une « déclaration d'art au milieu du commerce »... Cet homme est incroyable !

On en a finalement parlé au groupe après le dernier concert qu'on a eu à New York autour d'un bon scotch qu'Alex avait secrètement amené pour partager la bonne nouvelle dans un geste spécial qui ferait de l'instant quelque chose d'éternel ! C'était honnêtement très touchant la façon dont il l'a annoncé, et encore une fois, de retour après une si longue dérive, nous savions tous qu'une telle nouvelle opportunité était un cadeau et une bénédiction auxquels personne n'aurait pu croire seulement quelques mois auparavant.

Et le 23 décembre, alors que nous étions tous rassemblés chez Alex en Virginie avec 20 autres amis et membres de la famille, j'ai pris Alex à part pour lui dire : « Frère, nous devons parler. Je viens de recevoir un e-mail de notre ami dans l'équipe du management de Trail of Dead pour savoir si tu aimerais ouvrir pour eux lors de 26 dates dans toute l'Europe à partir de début février... C'est dans 5 semaines... Ils doivent savoir assez vite ! »

Il a ensuite répondu : « C'est une offre très intéressante ... »

PS : J'oubliais presque... Juste avant de monter sur scène à l'Astral le 30 novembre 2019, alors qu'Alex était vraiment dans sa bulle, j'ai reçu un coup de fil de Paste Magazine, un samedi soir, juste avant le spectacle, juste pour m'informer qu'Alex allait à New York la semaine prochaine après qu'ils aient réussi à trouver notre PR américain afin de me contacter pour qu'ils puissent inviter Alex à se produire le lundi après-midi suivant, en direct de leur studio new-yorkais, diffusé sur leur page Facebook ! J'ai dû demander à Alex tout de suite... Je veux dire, je n'avais pas le choix !

Il a répondu : « C'est une offre très intéressante... » Nous avons donc organisé une série de 4 concerts à New York entre ce concert supplémentaire et Tanger ! #DIY !

LE PACKAGE OLD SCHOOL EST PRESQUE PRĂŠT !

C’est toujours un privilège incroyable pour moi de partager certaines de ces images merveilleuses et exclusives avec toi, provenant directement de l’atelier de création d’Alex, La Fabrik !

Puisque 2020 marque une sorte de renaissance pour moi, après avoir dérivé pendant un certain temps, il est important pour moi que notre club incarne cette joyeuse reconnaissance que je vis maintenant de la manière la plus simple possible. Je crois que nous devons tous revenir à l'essence de la solidarité, comme notre nature humaine aspire fondamentalement, plus que jamais.

Et dans toutes les splendeurs de nos différences, dans toute la magnificence de ce qui nous guide à nous ouvrir les uns aux autres, ne serait-ce qu'un peu et pour un bref instant. Du moins, c'est mon engagement envers tout le monde et mon invitation à tous ceux qui veulent se joindre à moi et ajouter une nouvelle couleur aux lumières vives qui sont présentes. Je crois aussi que cela va parfaitement avec le thème de cette année, "As Long as the Heart" (Tant que le coeur), qu'il nous appartient tous de définir... » - Alex

Je vous tiens au courant avec tous les détails à propos de la date d'expédition très bientôt !!!

Votre hĂ´te et ami,
Jeff

Older Post / Blog plus ancien
Newer Post / Blog plus récent
Close (esc) Fermer

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search / Recherchez

Shopping Cart / Vos Achats

Your cart is currently empty. / Votre panier est vide.
Shop now / Magasinez